Comprendre la digestion de nos carnivores avec stephanie Rivier Vétérinaire et naturopathe 92130.

Dernière mise à jour : 29 juin 2020



Comprendre la digestion de nos carnivores avec stephanie Rivier Vétérinaire et naturopathe 92130
Comprendre la digestion de nos carnivores avec stephanie Rivier Vétérinaire et naturopathe 92130

Chiens et chats sont dits "carnivores", de part leurs ancêtres sauvages, vivants uniquement de par les proies qu'ils chassaient. Mais quel est leur mode de digestion. Voici quelques explications.

Tout commence au niveau de la bouche, appelée gueule chez le carnivore.

La mâchoire des carnivores est puissante, sertie des dents tranchantes, leur permettant d’arracher des morceaux de proie. Elle n’est pas conçue pour mâcher, contrairement aux herbivores, car le seul mouvement possible est de haut en bas. Pour une bonne mastication, les mouvements latéraux de la mâchoire sont essentiels pour broyer les aliments. Mais pas de problème pour le carnivore, même sans broyer, le reste de son système digestif est prévu pour. :-)


Votre chien vous paraît goulu à avaler d’un trait la nourriture que vous lui avez donnée ? C’est normal, il est construit comme ça. Les carnivores avalent en mâchant très peu. Leur salive, contrairement aux humains, ne possède pas d’enzymes digestives. La digestion des aliments commence donc dans l’estomac. Son tube digestif est court, environ 3 à 6 fois la longueur du corps. De ce fait, tout est mis en place pour une digestion efficace et rapide des aliments. Une fois ingérés, les aliments atterrissent dans l’estomac par le biais de l ‘œsophage.

Notre carnivore, très malin, possède un estomac de volume important pour accueillir le plus d’aliments possible en une fois, en prévision d’éventuelles pénuries dans les jours suivant. Malin non? Grâce à son ph très acide, aux alentours de 1, l'estomac peut dissoudre les aliments ingérés et débuter la digestion des protéines. Le résultat de ce début de digestion, appelé bolus, passe ensuite dans l’intestin grêle, où continue la digestion. Les enzymes apportées par le suc pancréatique (secrété par le pancréas) va permettre de digérer en priorité les hydrates de carbone mais aussi protéines et lipides. Viennent ensuite les enzymes apportées par la bile (secrétée par le foie) qui vont principalement agir sur la digestion des lipides. La bile va permettre d’alcaliniser l’ensemble du bolus, sans quoi les enzymes ne pourraient pas faire leur travail. Une fois digérés, les aliments font leur route vers le gros intestin. C’est à ce moment que les nutriments, les électrolytes et l'eau sont absorbés et où il va y avoir formation des selles. La flore digestive chez le carnivore domestique est peu développée, du fait que son régime soit constitué principalement de protéines animales. Grande différence avec l'Homme et les herbivores. La digestion se fait entre 6-8 heures pour l’alimentation humide et prend jusque 14h pour l’alimentation sèche.






#stephanierivierveterinairenaturopatheissylesmoulineaux #naturopatheanimalierissylesmoulineaux #chien #chat #bienetre #naturopathieanimale

34 vues0 commentaire